Wiki Central Point
Advertisement

Cette annexe rassemble toutes les informations connues à ce jour sur les Turnes.

V8r9NBR.jpg

Pour commencer, il s'agit de leur appellation officielle. Tout terme différent, comme "mutant", est considéré comme une insulte - bien qu'il s'agisse dans les faits d'une mutation. Le terme vient de l'anglais "Turned", "changé", et a été popularisé dans les médias à l'époque de la découverte des premiers enfants changés, par les premiers défenseurs de leur cause.

En 2044, les premiers cas de naissances d'humains au métabolisme modifié furent découverts. Ces enfants présentaient tous une caractéristique commune. Leur respiration produit en infime quantité, en plus du dioxyde de carbone, la même toxine qui rend l'atmosphère irrespirable aux humains, mais eux-même y semblent immunisés.
Et surtout, ils possèdent tous une capacité surdéveloppée. Pas de super-pouvoirs, mais des particularités physiques, parfois mentales, qui auraient subi d'un coup une évolution de plusieurs millions d'années. Certains présentaient des signes d'empathie accrue, d'autres voient un de leur sens surdéveloppé; certains sont nyctalopes quand d'autres émettent certains phéromones, comme les fourmis. Quand ils utilisent cette capacité, la partie blanche de l’œil se remplit d'une humeur verdâtre, presque noire, et l'iris, complètement décoloré, paraît argenté. Les scientifiques les appellent homo possens, et certains voient en eux l'avenir de la race humaine, mais les citoyens de Central Point ne sont pas de cet avis...

Yeux noirs et argentés[]

A la naissance, leur gène est automatiquement activé lors de leur premier cri. Leurs yeux sont donc noirs avec l'iris argenté. C'est ainsi qu'on peut les différencier des humains, qui auront, eux, une puce Omni implantée sous la peau. Les yeux redeviennent blancs dès que l'enfant s'endort, et ensuite, ils ne changeront que lorsque le gène s'active, pendant l'utilisation de leur mutation. Pour ceux dont la mutation est "permanente", les yeux sont tout le temps argentés, comme dans le cas d'une mutation physique, par exemple.

A leur mort, leurs yeux se figent dans cette couleur caractéristique.

Relationavatar.jpg

Recensement des mutations[]

Il n'existe aucun recensement exhaustif des mutations, et personne ne connaît les limites ou les possibilités offertes par ces gènes mutants. Certains registres ont été dressés par la F.A.T.E. et sont connus du gouvernement, mais se basent sur des expériences souvent incomplètes à cause du manque de coopération des sujets. De plus, certains préfèrent également provoquer les naissances en secret, l'exhaustivité de la liste en pâtissant. Il est possible de consulter cette liste au bâtiment administratif de la F.A.T.E. si l'on présente une puce Omni attestant d'un lien familial avec la personne demandée.

Respiration[]

Leur système respiratoire leur fait expirer un composé très proche du dioxyde de carbone, comme les humains, mais y mélange une infime quantité de toxine. Tant que leur nombre est limité, il n'y a pas de réel problème, mais le gouvernement a calculé la population maximale de turnes possible avant que le dôme ne devienne inhabitable aux humains. Ce chiffre n'a jamais été communiqué.

Survie hors du dôme[]

Les turnes étant capables de respirer cette toxine sans problèmes, ils sont également capables de survivre à l'extérieur du dôme . Les chercheurs de la F.A.T.E. ont appelé cette cyanotoxine, très proche de la neurotoxine botulique, "Toxine WIBE", "White Iris - Black Eyes".

Alimentation[]

Il semblerait aussi qu'ils n'aient aucun problème de santé en ne consommant qu'exclusivement de la nourriture synthétique sur le long terme, ce qui n'est pas le cas des humains.

Gène mutant HED-1[]

Selon la F.A.T.E., un seul gène les différencie des autres humains. Ce gène fut nommé HED-1 et est le point de départ de nombreuses expériences.

Advertisement