Wiki Central Point
Advertisement

Le 21ème siècle s'était ouvert sur un constat alarmant : la consommation humaine effrénée notamment en matière d'énergie, outre le fait qu'elle épuisait les ressources naturelles de la planète, serait la cause de changements climatiques majeurs. Personne n’aurait pu prédire la rapidité avec laquelle tout se détraqua. Alors que le monde pensait encore pouvoir freiner le rejet de gaz toxiques et rétablir un équilibre, il s’est avéré 
que la situation était bien plus catastrophique que prévue. Le monde est surpeuplé, la consommation moyenne d'énergie par habitant est 
colossale : la Terre ne peut plus fournir les ressources nécessaires à la masse humaine qui grouille à sa surface. Les usines nucléaires poussent comme des mauvaises herbes, les déchets s'accumulent tandis que les ressources se tarissent. Fini les vertes pâtures à l'abandon, on a besoin de place et de rendement ! On élève déjà le bétail dans des immeubles faute de place au Japon. Le clonage animal est monnaie courante pour répondre à une demande en constante augmentation. La nourriture a changé : elle ne nourrit plus, enfin plus assez... 

Maxresdefault.jpg

Après une longue période d'instabilité politique comme économique, la Corée du Nord décide d'attaquer les USA avec l'arme nucléaire. La riposte est immédiate. La Terre entière sombre dans la terreur en quelques heures. Pendant trois longues années, les attaques se succèderont, d'autres pays rentrant dans la course, jusqu'à détruire totalement l'écosystème planétaire.

Dès le milieu de la guerre, Anton Dusk, un riche magnat britannique de la conquête spatiale, prévoyant les retombées possibles, décida d'utiliser tout son patrimoine pour créer une ville protégée des effets des radiations, mais celle-ci ne sera terminée que sept ans après la fin de la guerre. Sept années durant lesquels la Terre devint méconnaissable. 

La température moyenne a augmenté de 8°. La fonte des glaces de l'Antarctique entraîne une quantité importante d'eau supplémentaire dans les océans, ce qui a pour conséquence une élévation du niveau de la mer de plus de cinq mètres. Une grande partie des villes côtières comme Amsterdam sont rayées de la carte. La teneur moyenne en sel des océans diminue, les courants marins sont bouleversés et les retombées radioactivent provoquent une prolifération démesurée d'algues vertes qui recouvrent vite les rivières, les mers et même une partie des océans. Les échanges thermiques qui s'effectuent depuis la nuit des temps sont arrêtés. La faune et la flore les plus fragiles se meurent petit à petit. La quantité d'oxygène diminue rapidement, au point que l'ont est obligé de construire d'énormes « machines à photosynthèse », faute de plantes en nombre suffisant. Pendant ce temps-là, l'humanité n'est que plaie, sang et pouvoir. Des guerres pour l'eau et la nourriture ravagent les continents de l’hémisphère sud. La criminalité est omniprésente. 

Ce n'est que lorsque l'atmosphère devint irrespirable au point que les humains ne pouvaient plus y survivre qu'un exode mondial s'organisa de lui-même vers le seul endroit protégé de la toxine, le dernier bastion de l'Humanité : Central Point .

Advertisement