Wiki Central Point
Advertisement


2027 - Début de la "Last World War"[]

La Dernière Guerre Mondiale . La Corée du Nord décide d'attaquer les USA avec l'arme nucléaire. La riposte est immédiate. La Terre entière sombre dans la terreur en quelques heures. Pendant plusieurs années, les attaques se succèderont, d'autres pays rentrant dans la course, jusqu'à détruire totalement l'écosystème planétaire.

2029 - Construction de Central Point[]

Anton Dusk , un chef d'entreprise spatiale visionnaire, décide de mettre toute sa fortune à contribution de la création d'une cité-dôme qui permettra d'échapper aux éventuelles retombées nucléaires.

2030 - Fin de la "Last World War"[]

Personne ne sait qui a lancé la dernière bombe, mais ce fut un désastre. Une arme bactériologique, qui s'est éparpillée sur toute la surface de la planète. Les gens tombaient malades par populations entières. Rapidement, il ne restait plus de soldats pour se battre. Personne n'a gagné la guerre, et il n'y en aura jamais plus.

2037 - Achèvement de Central Point[]

La cité est terminée. Au cours de la construction, des migrations de tous les pays sont venus prêter main-forte à l'élaboration de la ville, faite à partir de modules prévus pour l'exploration spatiale. Elle rassemble les survivants du monde entier. On l'appelle "Central Point ".

2040 - Population mondiale en chute[]

Il ne reste plus, d'après les analystes de Central Point , que moins de 1/1000 de la population mondiale, soit 50 millions. La plupart sont à Central Point . L'air extérieur au dôme de la cité est irrespirable. Les animaux, comme les plantes, ont muté et sont devenus énormes et aggressifs.

2044 - Premières mutations[]

On découvre à l'intérieur du dôme les premiers enfants dotés d'une mutation qui provoque des effets différents selon l'individu. Le phénomène est pris pour une retombée bactériologique des effets de la guerre, mais rapidement on s'aperçoit qu'il est de plus en plus répandu. Les médias s'emparent de l'affaire. On appelle les enfants des "changés", des "turned." Finalement, le terme "turne" est resté pour les décrire.

2054 - Création de la F.A.T.E.[]

La "Foundation Against Turned Epidemic " voit le jour, après délibération gouvernementale. Son but est de stopper la progression de la maladie. La plupart des représentants des anciennes grandes marques, et autres grands entrepreneurs, voient une opportunité de retrouver leur place en haut de l'échelle, et rallient la F.A.T.E .

2059 - Mouvement Pour l'Avenir[]

La F.A.T.E. découvre que les Turnes produisent, en expirant, la même toxine qui rend l'air extérieur irrespirable, à très petite dose. L'épidémie devient un problème urgent à éradiquer. Des enfants sont "réquisitionnés" à la naissance pour être étudiés. En réponse à certaines propositions jugées extrêmes ou immorales, une petite partie de la population commence à prendre le parti des Turnes .

2061 - Construction du N.E.S.T.[]

Le National Education System for Turned a pour but de donner une chance aux Turnes  d'avoir une éducation viable. Sans l'aide du gouvernement , il prendra un long moment pour être construit. Le reste de la population se radicalise peu à peu. Les turnes sont repoussés dans la bordure extérieure de Central Point , où il y a moins d'eau, de nourriture, de courant.

2068 - Ouverture du N.E.S.T.[]

L'Institut ouvre enfin ses portes. Une vague de jeunes turnes, abandonnés ou emmenés là par des parents qui ne savent pas comment les protéger du reste de la population, forme les premières classes et s'installent dans les chambres de l'Internat. Les professeurs sont souvent reniés pour avoir choisi, quand ils l'ont choisi, ce poste.

2099+ - Aujourd'hui[]

La situation est toujours tendue. Des meurtres de turnes ont parfois lieu dans les bords extérieurs de la Banlieue, parfois dans la Bordure , mais c'est tout de même assez rare. Les autorités ne font pas grand-chose contre, cependant. Une émeute a éclaté au courant de l'année, ce qui a renforcé les lois refusant leur libre-arbitre aux turnes.

Advertisement